Blog

Community management et entreprise : jouez-la comme Facebook !

Par - Le 2 mai 2018

Et si nous rendions les espaces intranet d’entreprise aussi attractifs que  Facebook ?

Avec l’avènement des réseaux sociaux, le community manager – animateur et gestionnaire de communauté en français – est devenu indispensable à la structuration d’une communauté autour d’une marque. Pourtant, on ne pense pas encore assez à recourir à ses services dans le cadre de l’entreprise. À tort.

La communication, interne comme externe, et la cohésion dans l’entreprise convergent avec la QVT – qualité de vie au travail -, qui est aujourd’hui plus que jamais l’un des enjeux majeurs l’entreprise.

Polyvalence, créativité, engagement, esprit d’analyse et proactivité – avec une pointe d’humour quand c’est opportun : les entreprises conscientes des qualités du community manager sont de plus en plus nombreuses à les solliciter.

 

De l’expérience-client à l’expérience-employé : « un service ne fonctionne que si on le fait vivre »

 

À chacun son métier !

Autant le dire tout de suite : le community manager ne se substitue pas aux métiers de RH et de manager.

Il a une fonction support, c’est-à-dire qu’il accompagne les équipes RH et management et les renforce dans leurs missions. Comment ?

En appliquant dans l’entreprise son expertise quant à l’expérience-client de la communication externe d’une entreprise. Autrement dit, il convertit cette logique d’expérience-client en expérience-employé en interne.

Stratégiste de l’engagement sur les réseaux sociaux, le CM optimise l’espace de communication de l’entreprise en générant de l’engagement en elle et vers elle.

C’est ce en quoi il a une fonction support : son rôle est de faire en sorte que les différentes mesures et décisions RH soient diffusées et bien comprises par les employés, de façon à toujours mieux les embarquer sur le projet d’entreprise.

Aujourd’hui, les entreprises multiplient les outils et espaces digitaux en direction de leurs employés, sans que ceux-là ne soient réellement animés.

Pour paraphraser le discours de Philippe Gramond, notre directeur du développement et des partenariats chez Cyconia, tenu au workshop tenu lors du salon des achats et de l’environnement de travail, « un service ne fonctionne que si on le fait vivre ».

Si Cyconia propose les services d’un community manager dédié, c’est précisément pour faire vivre et animer les différents services en les centralisant dans sa plateforme.

 


Notre propos est clair : le digital n’est qu’un moyen, qui permet de multiplier l’audience aux initiatives de l’entreprise en faveur de la QVT de leurs collaborateurs.

Avec un CM, c’est une personne et pas une machine qui est au centre de la communication.


 

Le CM est un « facilitateur » à plusieurs titres :

  • Ses contenus dédiés aux collaborateurs – astuces, infos, vie au bureau –  facilitent leur quotidien
  • À travers l’animation de la plateforme et de l’espace d’entraide, il facilite la communication interne en étant toujours présent si un collaborateur ne trouve pas d’interlocuteur
  • Il facilite donc également l‘engagement des collaborateurs en incarnant l’engagement de l’entreprise vers eux

 

Embarquer une communauté

 

Le CM crée et anime une véritable communauté d’entreprise, sur le modèle de l’expérience-client qu’il transforme en expérience-employé. Son ambition est d’incarner l’engagement de l’entreprise dans une démarche QVT et bien-être au travail.

  • Le CM crée et maintient la relation entreprise et ses employés. Le but est de susciter les interactions et renforcer la compréhension et l’engagement autour du projet d’entreprise
  • L’objectif d’un CM est de générer l’engagement et l’engouement d’une communauté : par la création, la promotion d’évènements, mais aussi l’animation de l’espace d’entraide. Il s’agit pour lui d’être la fonction support de la communication interne de l’entreprise, en rendant visibles à un maximum de personnes les initiatives QVT de l’entreprise
  • Les contenus d’expert du CM participent à améliorer l’expérience-employé grâce aux solutions et aides pratiques qu’elles apportent au quotidien des collaborateurs
  • Au-delà des contenus, c’est donc aussi une communauté qu’il construit, anime et à fédère, en faisant interagir collaborateurs et entreprise
  • Ces actions ensemble convergées animent et fédèrent vos équipes. Et vous le savez, rien de tel qu’une culture d’entreprise plaisante pour fidéliser les talents !

Ce dernier point est d’ailleurs ce qui explique notre choix d’inclure un espace d’entraide dans notre plateforme Cyconia. Le but : stimuler la communication collective.

 

Le community manager en interne ou externe ?

 

Nous l’évoquions plus haut, le CM se positionne en fonction support, pour accompagner l’équipe RH et dirigeante d’une entreprise.

Un CM qualifié et efficace est capable de définir une réelle stratégie social media en accord avec les besoins de l’entreprise. Un savoir faire spécifique qui a un coût… Aussi, beaucoup d’entreprises préfèrent confier le community management à l’extérieur ; ce qui permet du même coup de réaliser des économies et de minimiser l’impact organisationnel.

Par ailleurs, cette fonction, par la proximité qu’elle implique, nécessite de la confiance. Une confiance qui n’est rendue possible que si cette fonction est extérieure à l’entreprise.

Externaliser le CM permet d’éviter de le faire paraître comme juge et partie aux yeux des employés… et d’être en position de drainer un maximum de personnes vers lui, et par extension, vers l’entreprise.

Cyconia l’a bien compris, c’est pourquoi au-delà de la cohésion interne, notre service de community management dédié permet d’incarner l’engagement de l’entreprise envers ses collaborateurs.

Comme nous aimons à le répéter, les collaborateurs sont et font l’entreprise. C’est pourquoi l’engagement doit être réciproque : celui des talents ne peut exister sans celui de l’entreprise envers eux.

 

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER...